8
12
L’éducation à l’heure des réseaux sociaux

L’ouverture de l’éducation à  de nouveaux publics grâce à la technologie est une tendance ancienne. En 1971, la télévision anglaise diffuse les premiers programmes éducatifs, 25 000 étudiants suivent ces cours. En 2004, Salman Khan enregistre des cours de math sur YouTube dont le succès mondial à permis la création de la Salman Khan Academy (2 100 cours en ligne, plus de 41 million de vus).

Aujourd’hui, plus 3 millions d’étudiants américains suivent des cours en ligne, on prévoit qu’en 2019 50% des cours seront délivrés en ligne aux Etats-Unis.

Cette conversion digitale dans son ensemble impacte l’enseignement, et les réseaux sociaux  en sont une composante forte.

Au-delà de la visibilité, l’image pour recruter les bons profils

Quant Harvard engage un directeur « marketing et communication » ce n’est pas pour travailler sur la notoriété mais bien parce que la présence sur les réseaux sociaux de la prestigieuse université est fondamentale pour son image.

Alors que les étudiants sont de plus en plus connectés, leurs modes de vie évoluent et ils recherchent des écoles qui leurs correspondent. Les grandes écoles françaises l’ont bien compris et sont sur les réseaux sociaux (principalement Facebook) avec des moyens plus ou moins importants. Leur objectif sur ces supports est simple : s’adresser à une cible jeune avec un contenu spécifique.

Les futurs étudiants viennent se renseigner sur la vie du campus et autre questions pratiques dans un échange « de proximité ». Dans un contexte où les étudiants seront de plus en plus sensibles aux caractéristiques extra-scolaires  des grandes écoles, il apparait que la communication sur les réseaux sociaux est de plus en plus importante. Et pourrait bientôt impacter les fameux classements des écoles, comme aux Etats-Unis où le site Mashable a ajouté un indicateur de « connectivité social media » au classement des universités de U.S. News.

Class collaboration

De plus, les réseaux sociaux permettent de nouvelles méthodes et fonctionnalités de travail. Notamment la mise en place de serious games ou de concours destinés aux étudiants, comme celui organisé par Viadeo : le Viadeo Student Challenge.

L’utilisation des medias sociaux dans les classes pourrait aller plus loin, on voit ainsi certains élèves  twitter leurs questions à leur professeur, permettant ainsi à la classe entière de bénéficier des réponses, ou la prise de notes sur Twitter.

Mais les évolutions de la pédagogie vont plus loin puisqu’on voit apparaitre des outils en ligne destinés aux professeurs, leur proposant un kit « e-learning ».

L’opportunité pour les marques

Cette nouvelle tendance paraît d’autant plus pérenne que les marques ne s’y trompent pas et ont compris l’opportunité que cela représentait pour elles.

Par exemple, Sprint subventionne et équipe une classe au Boston Emerson College en échange de leur généreuse contribution à la communication digitale du groupe (ils bloguent, tweetent et produisent des vidéos Youtube).

La grande discussion possible grâce aux medias sociaux, impacte la société et donc sa manière d’enseigner… et bientôt le contenu des formations.

par le 8 décembre 2011

Leave a Reply

Articles recommandés

Suivez-nous

Billets les plus lus

Les 5 derniers Tweets

Commentaires récents

Glossaire