9
12
Le Web 10 : The Social OS and Human API.

Un sujet étonnant qui va se développer au fur et à mesure que les technologies avancent : les API humaines permettant de connecter les données des utilisateurs aux réseaux sociaux.

La conférence est animée par :

  • Tony Conrad, fondateur de about.me. Tony Conrad est un entrepreneur et créateur d’entreprises déjà bien connues. Il a entre autre participé à la création de Sphere, chez AOL. Véritable passionné de nouvelles technologies, Tony Conrad est aussi un féru de langues (il en parle trois), d’art et d’architecture.
  • Jason Jacobs , fondateur de RunKeeper, une plateforme mobile de fitness, qui permet de gérer, partager et analyser ses résultats mais aussi de rester motivé dans ses objectifs fitness. RunKeeper fait partie des 200 applications téléchargées plusieurs millions de fois sur l’AppStore.
  • Cedric Hutchings est le co-fondateur de Withings, une entreprise qui vise à rendre connectable à Internet tous les objets de la vie quotidienne.

La socialisation de l’information

Nous partageons tous les jours des données personnelles sur les réseaux sociaux et celles-ci permettent à tout un chacun de se faire leur propre opinion : ce n’est pas tant le partage des données qui est intéressant mais comment les lecteurs interagissent avec ces données.

Ces applications doivent permettre de développer rapidement et facilement des liens entre les personnes et les machines. A l’heure du tout internet et des réseaux sociaux, pouvoir partager des informations de la vie quotidienne devient nécessaire. Elles proposent aussi un suivi personnalisé des performances des utilisateurs, leur permettant de suivre leur progression et de rester motivés tout au long de leur utilisation.

L’objectif principal est donc de réduire la frontière entre le corps humain et l’identité digitale.

Rester motivé grâce au regard des autres

Toujours dans une optique de performance, partager ses performances et ses évolutions permet de rester motivé et d’augmenter sa capacité d’action. Publier ses temps de course, les partager, être encouragé par ses followers ou ses amis Facebook est un levier de motivation extraordinaire.

Dans notre société de partage et d’apparence, le regard des autres est une donnée importante à prendre en compte : ces applications jouent sur l’envie des utilisateurs de partager leurs informations, tout en leur laissant la possibilité de garder privées certaines données. Il est important et vital de laisser le pouvoir à l’utilisateur de partager ou non ses informations : les applications doivent être faciles d’utilisation et rapidement présenter les choix s’offrant à l’utilisateur.

Evolutions à venir

Dans quels domaines ces évolutions pourront-elles s’appliquer dans un futur plus ou moins proche ?

Pour Tony, Jason et Cédric, la majorité de ces applications seront utilisées dans les programmes de santé, de perte de poids and tous types de capteurs pour la santé. Le tout, bien évidemment, connecté à nos profils sociaux.

par le 9 décembre 2010

Leave a Reply

Articles recommandés

Suivez-nous

Billets les plus lus

Les 5 derniers Tweets

Commentaires récents

Glossaire